Marie-Rose ABOMO-MAURIN

 

Franco-camerounaise, née en 1953 à Foulassi Sangmelima, au Cameroun, Marie-Rose Abomo-Maurin a fait ses études primaires et secondaires dans sa ville natale, dans le département du Dja-et-Lobo, avant de poursuivre à l’université de Yaoundé, puis en France où elle s’installe définitivement en 1982. Elle soutient une thèse de doctorat en études francophones à Paris IV-Sorbonne en 1990 et une HDR (Habilitation à diriger des travaux de recherches) à l’université de Paris-XII Créteil en 2007 sur le thème : Roman camerounais de 1960 à 1990.

Enseignante, critique littéraire et ethnolinguiste, auteure de nombreuses publications scientifiques, elle consacre sa recherche aux littératures francophones d’Afrique subsaharienne, des Antilles et d’Haïti. Ses écrits concernent également les littératures orales et écrites dans les langues fangboulou-beti d’Afrique centrale qu’elle entreprend de traduire.

Marie-Rose Abomo-Maurin a enseigné au Cameroun, en France et au Brésil et siège dans de nombreuses sociétés savantes et comités scientifiques. Chevalière de l’Ordre des Palmes académiques, elle s’est vu décerner le prix RFI/Radio nationale camerounaise, pour sa pièce La Lettre, le prix Kadima de la traduction 2011 attribué par l’Agence internationale de la francophonie, ainsi que le prix du mérite littéraire 2012 à l’occasion de la Journée internationale de la Femme (Yaoundé).

Elle est membre du Parlement des écrivaines francophones fondé à Orléans en 2018.


Bibliographie

 

Théâtre

La Lettre (non éditée), 1990, prix RFI-Radio Cameroun.

 

Poésie

Minkul mi nlem, Épines de mon espoir, Yaoundé, éditions de la

Ronde, 2006.

Bouquet de cendre, (avec Jean-Claude Awono), Anthologie de la

poésie féminine camerounaise, Yaoundé, Éditions Ifrikiya, 2007.

Cette humanité qui hurle hors des pores de notre peau, Paris, éditions

L’Harmattan, 2014.

Paroles de femmes, mots de femmes (avec Jacqueline Ateba-Ngo

Manyim), Paris, éditions L’Harmattan, 2018.

 

Nouvelles

Des prénoms comme un chapelet de cauchemars (recueil),Yaoundé,

éditions Ifrikya, 2010.

« La Tontine », in L’Incertain, Revue semestrielle de littérature,

no 3, Martinique, 2014.

 

Romans

Le Secret de la maison de briques (sous le pseudo Ngono Aba Marie

Maurin), Paris, éditions L’Harmattan, 2010.

 

Contes

Contes basa et boulou du Cameroun (avec Alice Delphine Tang),

Paris, éditions L’Harmattan, 2015.